top of page

Voici le Teaser de l'aventure đŸ€©


DĂ©part imminent pour les cavaliers de la ferme Ă©questre Xuxurla le 15 mai 2023. Un an qu’ils attendent ce moment
 La grande aventure s’apprĂȘte Ă  commencer et tous ont du mal Ă  le croire : ils dĂ©butent dans quelques jours la traversĂ©e des PyrĂ©nĂ©es Ă  cheval, d’Arcangues, dans les PyrĂ©nĂ©es Atlantiques, jusqu’à ArgelĂšs sur mer dans les PyrĂ©nĂ©es Orientales ! De l’ocĂ©an Atlantique Ă  la mer MĂ©diterranĂ©e, le cortĂšge Xuxurla s'apprĂȘte Ă  parcourir 700 km Ă  cheval. Une Ă©popĂ©e d’un mois ponctuĂ©e de rencontres avec les acteurs locaux, mais aussi avec des cavaliers de chaque dĂ©partement se joignant Ă  l’aventure le temps d’une ou plusieurs Ă©tapes.


Pour les six cavaliers, rĂ©unis au sein de l'association ZaldiCo’Bideak, “les chemins des chevaux and Co’”, impossible d’imaginer vivre cette aventure sans la partager ! Leur dĂ©fi : transmettre le goĂ»t de l’itinĂ©rance Ă  cheval pour que d’autres, Ă  leur tour, puissent vivre cette expĂ©rience hors du commun. Plus encore, partager leur passion pour les chevaux, renforcer la pratique et la faire perdurer malgrĂ© les contraintes croissantes du monde actuel.


C’est ainsi que ZaldiCo’ Bideak a trouvĂ© le soutien des comitĂ©s dĂ©partementaux PyrĂ©nĂ©ens et que cet Ă©vĂ©nement devient l’emblĂšme de leur union, dans l’objectif commun de renforcer l’existence de l’itinĂ©rance Ă  cheval, du slow tourisme et le maintien des chemins de randonnĂ©es. L’urbanisation galopante est une menace pour l’avenir du tourisme Ă©questre. Avec elle, ce sont des possibilitĂ©s de dĂ©couvrir la nature et d’en apprendre davantage sur les interactions du vivant qui s’évanouissent



Entreprendre une traversĂ©e Ă  cheval nĂ©cessite d'ĂȘtre attentif Ă  l’environnement qui nous entoure. Il n’y a qu’à considĂ©rer les incendies survenus en AriĂšge ou dans les PyrĂ©nĂ©es Orientales pour comprendre. Certains phĂ©nomĂšnes, qui alertent sur le rĂ©chauffement climatique, risquent bien d’inviter les cavaliers Ă  prendre en compte de nouveaux facteurs dans leur pratique : le manque d’eau dans les riviĂšres pour abreuver les chevaux et le risque de feu de forĂȘt, voilĂ  quelques Ă©lĂ©ments qui montrent combien le cheval implique de considĂ©rer la nature. ItinĂ©rance Ă©questre et connaissance profonde du territoire vont de pair ! Pour que l’aventure nomade touche et sensibilise des individus au-delĂ  des frontiĂšres du monde Ă©questre et des PyrĂ©nĂ©es, Marine Lucas, journaliste et rĂ©alisatrice, participe Ă  la traversĂ©e dans le but d’en faire un film. Dans quelques mois, un rĂ©cit documentaire verra le jour pour raconter la chevauchĂ©e !


ZaldiCo’Bideak nous encourage dĂšs maintenant Ă  nous demander : pourquoi voyage-t-on Ă  cheval ? Pourquoi les cavaliers d’extĂ©rieur ressentent ils un tel plaisir Ă  partir Ă  l’aventure ? Pourquoi l’aventure nomade Ă©veille-t-elle une Ă©motion profonde ? N’est-ce pas un point de dĂ©part possible pour une prise de conscience commune ? RĂ©ponse au fil de la traversĂ©e puis dans quelques mois Ă  la sortie du film.


Marine Lucas


137 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page